lundi, 15 juillet 2013 10:15

Coulisses Investitures au Rdpc : Bernard Momo et Lékéné Donfack non partants

Écrit par  Vivien Tonfack, stagiaire
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Selon des sources crédibles, le premier, maire de Dschang, aurait lui-même retiré la liste qu’il conduisait, mais sous la pression de tout bord au sein du parti dont il est militant alors que le second, député de la Menoua centre, a cédé la place au chef de son village.
Les listes des candidats du département de la Menoua, sont depuis samedi 13 juillet 2013  entre les mains de la commission centrale des investitures du rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), en vue du double scrutin du 30 septembre prochain. Si dans la plupart des cas, les ténors du parti des flammes dans ce département figurent dans ces listes, il y a tout de même deux absences de taille. Celles du maire sortant de la commune de Dschang, Dr Bernard Momo et du Pr Lékéné Donfack, député sortant de la même circonscription. Selon nos informations, les tracts ont circulé dans la ville de Dschang au sein même du Rdpc annonçant un vote-sanction contre le Rdpc si la liste conduite par le premier cité passait. Ce détail, aurait d’ailleurs, compliqué la tâche à la commission départementale des investitures que présidait le Pr Robert Nkili. Puisqu’il était difficile d’aller aux élections en excluant contre leur gré des candidats en fonction. Grâce au soutien de plusieurs autres membres du comité central et des chefs traditionnels, le maire sortant de la commune de Dschang a consenti de retirer sa  liste à la dernière minute, alors que l’on croyait parvenir à un non consensus. Du coup, ce sont les adjoints de ce maire non candidat à sa propre succession qui sont en pôle position. Baudelaire Donfack, chef du village «Denkop» dans le groupement Foto, devrait, comme en 2007, conduire la liste du Rdpc aux municipales à Dschang, chef lieu du département d’origine de Jean Kuété, secrétaire général du comité central du parti au pouvoir.
Ce retrait de Bernard Momo est salué  dans les rangs du Rdpc à Dschang. Dans la mesure où, certains militants pensent qu’il permettra au parti de reconquérir la confiance de quelques électeurs dont les suffrages seront importants pour l’issue du double scrutin à venir.
Davantage, parce que la tête de liste du Social democratic front (Sdf), principal parti rival est partie pour n’être autre que le très remuant Etienne Sonkin. L’actuel sénateur, s’appuyant sur les dispositions actuelles de la loi qui n’empêchent pas un sénateur d’être candidat pour un poste de conseiller municipal, a annoncé moult fois et à haute voix qu’il allait se présenter aux élections municipales. Annonce qui poussait le Rdpc à chercher quelqu’un de suffisamment populaire pour «éviter la honte de voir le chef lieu du département d’origine du secrétaire général du comité central du Rdpc entre les mains de l’opposition», analyse un connaisseur de la scène politique dans cette localité.
Pour les investitures des législatives, les débats ont été certes houleux, mais ont fait moins de bruits. Le fait majeur est néanmoins que le Pr Lékéné Donfack, députant sortant de Dschang ne figure pas dans la liste. Il est remplacé par Placide Nguefack, chef supérieur du groupement Fossong-Wentcheng dont il est prince. Pas donc de quoi faire grincer les dents. Melaga Odette, député sortant de Nkong-Ni ; Fossi Jacob (Député sortant de Penka-Michel); Assoa Odette (Santchou); Youwo Bernard (Député sortant Fokoué) sont les membres de la liste du parti des flammes aux législatives dans le département de la Menoua.



 
Lu 1351 fois Dernière modification le lundi, 15 juillet 2013 11:01

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Documents: Hors serie


                
                       format pdf Taille: 3,66 mo​

l'Actu en video

Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomVision.Com

Retrouvez nous sur Facebbok

Caricature

Les plus lus