Sud: Adeda, la mère porteuse bientôt sur les petits écrans

Cette série Tv dont la sortie officielle est prévue dans les tous prochains mois a été soumise récemment à Ebolowa, à la critique des hommes et femmes de médias de la Région du Sud.

Cette autre trouvaille du réalisateur Pierre Ela Owona, Adeda, «la mère porteuse», comporte vingt un épisodes de 26 minutes. Une fiction made in Cameroon qui traite de la problématique des mères porteuses à l’africaine.

Elle met en exergue la place d’un enfant dans le fondement d’un couple selon la tradition africaine notamment celle des bantu où un foyer sans enfant est mal apprécié par la société.

En effet, dans la tradition Africaine, notamment celle des bantus, que ce soit dans les villages, en campagnes ou dans les villes, il était de coutume sans que cela ne nuise personne que si dans le foyer quelconque, l’épouse est stérile, il était tout à fait normal que la petite sœur de celle-ci fasse des enfants pour combler ce vide dans le couple. Et vice-versa, si c’était l’homme qui était stérile, l’un de ces petits frères faisait des enfants avec son épouse.

Seulement, dans cette fiction, Essam, le mari tombe finalement amoureux de la petite Adeda qui elle-même est amoureuse de leur voisin. Dans cet imbroglio, les choses prennent une autre tournure et l’on peut imaginer ce qui peut s’en suivre dans le foyer.

C’est cette ironie du sort qui malgré la gravité du sujet, est relatée avec humour dans ce film tournée dans la ville d’Ebolowa et ses environs. Il montre à travers une approche osée, le bouleversement et le disfonctionnement que peut connaître un couple stérile. «Les personnages sont montrés non comme des êtres méchants, mais tout simplement comme des êtres humains complexes et pris dans un complexe de grande ampleur», souligne le réalisateur Pierre Ela Owona.

Selon lui, cette projection n’est pas en avant première, mais une projection technique. «Nous avons pensé faire d’abord une projection critique avec les hommes de médias, question d’avoir un avant goût de la manière avec laquelle le public va accueillir ce film quand il sera diffusé en août 2017 au petit écran de la Crtv», a-t-il affirmé.

Pour les journalistes présents, cette trouvaille en dehors de quelques coquilles dans l’écriture, les acteurs tels que Gervais Mbourou, Gothier Bikoi et autres, sont des figures emblématiques très connues des productions du réalisateur.

Roger Takala

 

Rate this item
(0 votes)

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Restez Connecté

Les Reactions

La Griffe d'abou

  • La griffe d'abou du 20/06/2017
    La griffe d'abou du 20/06/2017
  • La griffe d'abou du 19/06/2017
    La griffe d'abou du 19/06/2017
  • La griffe d'abou du 18/06/2017
    La griffe d'abou du 18/06/2017
Go to top