A la Une

Année électorale : La mémoire de Françoise Foning évoquée

23 janvier 2015 – 23 janvier 2018. Le troisième anniversaire de la mort de l’ex maire de Douala V coïncide cette année avec la tenue probable de quatre scrutins. Un message fort est adressé aux militants du Rdpc.

Ce mardi 23 janvier 2018, le Cameroun en général, l’Exécutif communal de Douala V et les familles Tsobgny et Foningen particulier rendent hommage à la défunte maire de la commune de Douala V, Honorable Françoise Foning née TsobgnyNguiazong. Son nom est donc au centre de nombreuses prières, recueillement ayant démarré bien avant ce jour. A l’occasion de la circonstance, après avoir remercié tous les personnes qui ont une pensée pieuse pour celle-là, les familles Tsobgny et Foning, n’ont pas manqué d’évoquer l’enjeu politique de l’année 2018. «Pour ce troisième anniversaire de la mort de Maman, nous voulons que tout soit fait en présence de Dieu. Voilà pourquoi, nous mettons principalement l’accent sur les prières intenses car trois ans après, le vide que maman a laissé dans nos cœurs reste immense. Il n’y a pas que nous, ses enfants biologiques qui pleurons mais également ses enfants adoptifs, car elle a beaucoup œuvré pour tous», déclare la mine triste le conseiller municipal Salomon Tsobgny.

En outre, ce dernier en a profité pour appeler les Camerounais à s’inscrire sur les listes électorales. «Maintenant que le lancement officiel a été effectué depuis le 3 janvier 2018, nous voulons que tous les hommes et les femmes qui ont soutenu Françoise Foning, poursuivent son œuvre en s’inscrivant massivement et en votant». Ainsi, indique l’interlocuteur, Elecam pourra actualiser le fichier électoral en vue de le rendre davantage fiable et crédible. Surtout qu’à en croire cet organe, « les opérations de révision des listes électorales consistent donc à conquérir de potentiels électeurs. Il s’agit de ceux qui n’ont pas pu s’inscrire depuis la refonte biométrique de 2012. De plus, elles visent aussi à retrancher les électeurs décédés ou ceux qui ont perdu leurs droits civiques. Les personnes déjà inscrites et qui ont changé de lieu de résidence sont également concernées».

Par ailleurs, en rappel, Françoise Foning est décédé le 23 janvier 2015. La nouvelle tombée comme un coup de tonnerre a ébranlé plus d’un. Et comme une traînée de poudre elle s’est répandue. La célèbre maire de Douala Vème était l’une des rares femmes présidentes de section du Rdpc. D’après ses collaborateurs, Françoise était une dame très remarquée sur la scène politique de par son activisme et son engagement dans le parti de la majorité présidentielle. Militante dévouée et usant de tous les moyens pour atteindre son but comme disent certains, elle était également connue sur la scène internationale. Première présidente noire de l’ong Femmes Chefs d’Entreprise Mondiales. Oscar 2004 du manager africain de l’année, la femme d’affaires camerounaise Françoise Foning était aussi présidente de l’ong Femmes Chefs d’Entreprise Mondiales. Une première pour une entrepreneuse noire. Femme de poigne et chef de famille, la députée-maire de Douala V a été aux dires de son entourage, une self made woman boulimique de travail.

Rate this item
(0 votes)

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

La Griffe d'abou

  • La griffe d'abou du 20/06/2017
    La griffe d'abou du 20/06/2017
  • La griffe d'abou du 19/06/2017
    La griffe d'abou du 19/06/2017
  • La griffe d'abou du 18/06/2017
    La griffe d'abou du 18/06/2017
Go to top