Contreperformances : Début d’année catastrophique pour le sport camerounais

Les équipes et athlètes chargés de défendre les couleurs nationales sur la scène internationale, sont tous sortis par la petite porte.

 

Les années se suivent et ne se ressemblent pas. Après un début d’année 2017 flamboyant pour le sport camerounais, marqué par le sacre presqu’inespéré des Lions Indomptables à la coupe d’Afrique des nations de football (Gabon 2017), 2018 démarre plutôt mal, très mal. Le contraste a commencé à s’observer chez les Lions Indomptables A’. Qualifiés pour le championnat d’Afrique des nations de football (Maroc 2018), Rigobert Song et ses poulains n’ont pas pu suivre les pas de la sélection fanion. Battus à l’entame de la compétition par une modeste équipe du Congo (0-1), les Lions A’ n’ont pas sorti leurs griffes pendant leur seconde sortie. Opposés à l’Angola, ils allaient à nouveau s’incliner sur le même score. Cette déconvenue permettait ainsi à la sélection camerounaise de valider son ticket pour retourner bredouille au bercail. Et comme un malheur ne vient jamais seul, les Lions Indomptables de Handball engagés à la coupe d’Afrique des nations de cette discipline allaient être la risée de leurs adversaires pendant la compétition qui se joue au Gabon. Tour à tour, ils allaient se faire battre par l’Algérie (31-23) et la Tunisie (32-26), avant d’accrocher le pays hôte lors de la troisième rencontre (29-29). Conséquence ? Le Cameroun était éliminé dès le premier tour avec un seul point à son compteur et une différence de buts de -21. En dépit de ces échecs, les Camerounais, amateurs du sport, espéraient retrouver le sourire grâce à Francis Ngannou. Aux prises samedi 20 janvier à l’Américain Stipe Miocic lors d’un combat pour le titre mondial de l'Ultimate Fighting Championship (Ufc), la plus prestigieuse ligue du Mixed Martial Arts (Mma),  disputé à Boston aux Usa, le natif de Batié dans la région de l’Ouest, présenté comme l’étoile montante de ce sport, a essuyé un revers alors qu’il affichait des statistiques impressionnantes. En 12 combats en effet, il s’était imposé 11 fois. Mieux, aucun de ses adversaires n'avait réussi à le résister pendant plus de deux rounds. Sur la liste des échecs du sport camerounais notés depuis le début de l’année 2018, on peut aussi ajouter la mauvaise prestation des Lionnes Indomptables du football des moins de 20 ans, tenues en échec (1-1) à Yaoundé par le Ghana. Un score qui a réduit leurs chances de se qualifier à la Coupe du Monde de leur catégorie avant la manche retour prévue ce weekend. Mais également, le mystère qui plane sur le démarrage du championnat national Elite One n’est pas de nature à permettre aux représentants du Cameroun en  compétition africaine interclubs qui entrent bientôt en scène, de faire bonne figure.

Rate this item
(0 votes)

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Restez Connecté

Les Reactions

La Griffe d'abou

  • La griffe d'abou du 20/06/2017
    La griffe d'abou du 20/06/2017
  • La griffe d'abou du 19/06/2017
    La griffe d'abou du 19/06/2017
  • La griffe d'abou du 18/06/2017
    La griffe d'abou du 18/06/2017
Go to top